L'Ensemble A Nouveau

 

Cyril GrosseIl existe encore des possibilités de départs, d’infimes moments d’absence où se retirer. Il existe encore dans le reflux des vagues, des lieux pour rêver, des rues qui sont des ports, des instants-navires et de longues mers pour changer d’enveloppe terrestre, de carte d’identité. Il suffit parfois de prendre à droite, ce chemin que je ne connais pas. A nouveau. Voilà, peut-être, le plus beau des titres. Il suffirait de s’accorder une trêve, un répit. Suis-je responsable des mouvements de lune ? Et des courants de la mer ? Suis-je responsable du temps ? L’eau et les vagues, le sel, l’écume, l’horizon inachevé, à nouveau.

Cyril Grosse